Vous êtes ici : Accueil

Sous-rubriques

  • Chiens

  • Le chien (Canis lupus familiaris) est la sous-espèce domestique de canis lupus, un mammifère de la famille des canidés. C’est la première espèce animale à avoir été domestiquée par l’homme pour l’usage de la chasse dans une société humaine paléolithique qui ne maîtrise alors ni l’agriculture ni l’élevage. La lignée du chien se différencie génétiquement de celle du loup gris commun il y a environ 100 000 ans, et les plus anciens restes confirmés de chien domestique sont vieux de 31 700 ans soit plusieurs dizaines de milliers d’années avant toute autre espèce domestique connue. Depuis la Préhistoire, le chien a accompagné l’homme durant toute sa phase de sédentarisation qui a conduit à l’apparition des premières civilisations agricoles dans lesquels ses fonctions d’auxiliaire de l’homme se sont étendues. Ces nouvelles fonctions ont conduit à une différenciation poussée de la sous-espèce et à l’apparition progressive - d’abord informelle, puis formelle - d’une standardisation sous forme de races. Son instinct de meute, sa domestication précoce et les caractéristiques comportementales qui en découlent lui valent familièrement le surnom de « meilleur ami de l’Homme ».

    La forte hétérogénéité au sein de la sous-espèce à conduit à l’apparition d’un nombre important de races de chiens. Certaines de ces standardisations ont une origine ancienne comme le Chien nu mexicain, le Basenji ou le Lévrier persan tandis que d’autres comme le Berger allemand ou le Golden Retriever sont de création plus récente. Là où les critères de la Fédération cynologique internationale ont une reconnaissance légale, l’appellation pure race est obligatoirement conditionnée à l’enregistrement du chien dans les livres des origines de son pays de naissance. Autrefois regroupé dans une espèce à part entière, Canis canis ou encore Canis familiaris, la recherche génétique a aujourd’hui confirmé son origine qui est la domestication du loup gris commun. Malgré des différences morphologiques majeures, les scientifiques regroupent ainsi l’ensemble des races de chiens au sein d’un groupe nommé Canis lupus familiaris, une sous-espèce de Canis lupus. Des chiens domestiqués, puis redevenus sauvages sont en revanche considérés comme autant de sous-espèces de Canis lupus, c’est le cas des dingos et du chien chanteur. Dans de nombreux pays, le chien entre dans le cadre de la législation sur les carnivores domestiques à l’instar du chat et du furet. Pour circuler en Europe, ils doivent être munis d’un passeport européen pour animal de compagnie. Plusieurs autres espèces de canidés des genres Atelocynus et Speothos, voire de rongeurs du genre Cynomys (chien de prairie), sont également appelées « chien ».